J’ai testé

La Ruche Qui Dit Oui

IMG_3768

Je cherchais à favoriser la distribution de proximité et à réduire les intermédiaires. En revanche, le système des Amap ne me convenait pas parce que je suis seule la plupart du temps, et que même un demi panier toute l’année pouvait être trop pour moi.

Alors je me suis tournée vers La Ruche Qui Dit Oui.

Je commande par internet entre lundi et mercredi en général, et je vais chercher mes produits à la Ruche (en l’occurrence à Réau, à dix minutes de chez moi) le vendredi entre 18 et 20 heures. Ceci représente une contrainte qui m’empêche parfois de commander, mais le fait est que je ne suis pas tenue de commander toutes les semaines. Je garde toute liberté de commander ou non, de choisir mes produits et les quantités.

La Ruche ne se limite pas aux fruits et légumes. On y trouve aussi viande,  fromage, laitages, charcuterie, confitures et autres vins et jus de fruits, des produits bio ou non.

Les produits sont de qualité, les prix pas nécessairement intéressants parce que les fabricants versent environ 9% à la Ruche qui les accueille, et 9% à la structure. Cela a conduit à une polémique avec les Amap, qui sont des réseaux de distribution directs entre cultivateur et consommateur, et qui voient dans La Ruche une concurrence un peu déloyale, dans le sens où il reste deux intermédiaires qui doivent être rémunérés. Toutefois, La Ruche est claire sur le sujet et annonce cette réalité en toute transparence.

Un autre petit bémol : le site n’est pas totalement au point et une vilaine petite arrière pensée me souffle que c’est peut-etre volontaire, pour donner à la Ruche un côté artisanal de bon aloi. Auquel cas, ce serait un mauvais calcul car ça peut décourager les moins patients.

En revanche, j’apprécie la qualité des produits, l’organisation de proximité. Les producteurs ne sont pas toujours présents, mais l’ambiance est sympa. De plus, à Réau, on peut acheter du pain  fabriqué sur place qui est … à se damner : une belle croute croustillante, un pain cuit (enfin!) comme il faut, un régal!

Et sur cette lancée, je recommande aussi les soupes de ENTRESAVEURETJARDINS, qui viennent de Brétigny sur Orge en Essonne! Butternut au citron confit,  velouté châtaignes potimaron, soupe de pois cassés du Perche, pour celles que j’ai testées cette semaine.

Alors, oui, La Ruche Qui Dit Oui, n’est pas encore parfaite, mais c’est un bon chemin vers la transition. J’adhère!

https://laruchequiditoui.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s